Comment créer une arborescence de site web ?

arborescence-site-web

Bien élaborer l’arborescence de son site web ne relève pas simplement d’une volonté d’avoir des pages bien structurées. Il s’agit d’une étape cruciale pour optimiser sa présence sur le web. Une stratégie site internet performante passe par une hiérarchisation des différents éléments présents sur les pages.

L’arborescence joue en quelque sorte le même rôle que le sommaire d’un ouvrage. Nous allons aborder les techniques employées pour hiérarchiser un site web, ainsi que les différentes raisons de le faire.

Pourquoi l’arborescence de son site web est une étape importante dans un projet de création site internet ?

Un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche est l’objectif principal de toute entreprise qui se lance dans la création d’un site web. Le SEO ou référencement naturel est le procédé par lequel passent les webmasters pour obtenir un bon classement sur Google.

Il s’agit d’une notion qui renferme cependant un nombre important de concepts dont la bonne structuration d’un site web. En effet, il existe un nombre important de sites internet, mais peu d’entre eux affiche une arborescence rigoureuse et rationnelle. Pourtant, un moteur de recherche comme Google privilégie les plateformes bien structurées au moment de classer ses résultats.

L’importance d’avoir une bonne arborescence est également liée à l’expérience utilisateur. Pour bien comprendre, vous devez d’abord savoir ce qu’on veut dire par arborescence. Il s’agit de la structure mise en place pour permettre à l’utilisateur de naviguer entre les différentes pages de votre site.

Les visiteurs ont, en effet, besoin d’avoir un schéma qui leur permet de localiser rapidement les éléments qu’ils recherchent. Avec une hiérarchisation logique, vous arriverez donc à rendre votre outil plus attrayant. Cela vous évite d’avoir un taux de rebonds trop important. Plus le temps de consultation sera fiable, plus votre position dans les SERP sera optimisée.

Une meilleure visibilité sur ces outils contribue forcément à l’optimisation des ventes. Les moteurs de recherche font aujourd’hui partie des meilleurs canaux pour générer des leads. En tant qu’entreprise ou spécialiste du web marketing, il est impératif de prendre cela en compte pour s’assurer de la réussite de votre stratégie commerciale.

En effet, la génération de leads constitue la phase de départ du lead management. C’est suite à cela que vous pourrez convertir les visiteurs en clients, via des moyens d’incitation à l’action. Ainsi, pour réussir les différentes phases du processus achat, vous devez vous assurer d’avoir de la notoriété sur les moteurs de recherche.

Comment construire l’arborescence de son site web ?

Pour construire une arborescence de site performante, vous devez adopter une démarche SXO. Cette approche est née du croisement des techniques de référencement naturel (SEO) et de l’optimisation de l’expérience utilisateur (UX). De ce fait, il est nécessaire de concevoir un site internet esthétique et sécurisé, en mesure d’attirer du trafic.

Ensuite, il faudra veiller à ce que l’application soit responsive pour être accessible sur tous les types d’appareils. Toujours dans une démarche SXO, le concepteur doit s’assurer que le site garantit une bonne vitesse d’exécution et une prise en main assez simple. Le denier point concerne la pertinence. Un contenu doit avant tout répondre à la recherche de l’utilisateur. Misez donc sur des répondant clairement à l’intention de recherche.

demarche-sxo

1 – Définir une stratégie SEO : réflexion sur les contenus les plus pertinents

Pour déterminer les contenus susceptibles d’intéresser vos personas, vous devez intégrer le mindmapping dans votre stratégie marketing. Grâce à une application comme MindMeister, vous pouvez réaliser une représentation visuelle des différentes activités de l’entreprise.

Exemple : mindmap pour une entreprise de menuiserie

arborescence-site-web

Ainsi, les responsables et les chefs de projets seront plus en mesure de déterminer les axes à exploiter pour rentabiliser leurs projets. Pour définir une stratégie SEO, il faut hiérarchiser les pages. C’est-à-dire déterminer les pages les plus importantes, ainsi que leurs rôles :

  • Contenu informationnel : prise de conscience du besoin ou des problèmes
  • Contenu décisionnel : recherche d’informations ou de solutions, comparaison des solutions
  • Contenu transactionnel : achat/choix du produit ou prestataire de service

Pour cela il faut s’appuyer sur des données terrains, afin de voir les mots-clés les plus pertinents. Il faut prendre le temps d’analyser l’intention de recherche. Cela

2 – Conception de votre arborescence : tri des cartes

Que ce soit pour la création d’un site internet ou pour la refonte d’une plateforme, le tri par cartes doit intervenir. Il fait partie des stratégies de contenus qui mettent en avant les utilisateurs finaux. Son principal objectif est de proposer une structure cohérente pour le contenu de chaque catégorie de produit.

Pour ce faire, l’ergonome commence par faire une liste des différentes fonctionnalités et contenus du site. Une carte est ensuite attribuée à chaque fonctionnalité. Ce sera ensuite à l’utilisateur de regrouper les cartes qui doivent aller ensemble selon sa vision. Enfin, une analyse est effectuée par des spécialistes de l’information ou de manière automatisée.

Cette technique est souvent en architecture de l’information et convient particulièrement aux plateformes gérant un nombre important de contenus.

En effet, il est possible de faire 2 à 3 sessions de tri par cartes d’une durée de 3 heures au maximum chaque jour. La méthode est assez simple à mettre en place et permet d’impliquer directement les utilisateurs. Les libellés et autres éléments de la structure du site sont choisis par les futurs utilisateurs. Cependant, les informations recueillies ne permettent pas de réaliser une architecture de l’information.

Le tri par cartes fournit simplement les données de base qui seront adaptées aux réalités de l’entreprise. En alternative, vous pouvez tout formaliser dans un cahier des charges, dans la section où vous aurez à définir la stratégie de votre site internet.

3 – Réflexion sur l’ergonomie : nombre de clics, menu

Pour augmenter le nombre de clics vers votre site, vous devez penser à bien hiérarchiser vos contenus. Un bon référencement sur Google implique d’avoir des contenus uniques et pertinents, mais également bien structurés.

La hiérarchisation consiste tout simplement à donner un titre principal à chaque contenu, suivi de sous-titres. C’est le titre qui attire en premier l’internaute vers votre site. De ce fait, il se doit d’être explicite et en rapport avec les idées développées dans le corps de l’article. Hiérarchiser vos textes est également essentiel pour faire ressortir les termes clés de vos contenus.

Pour ce faire, vous aurez à utiliser les balises Hn, de h1 à h6 pour les headings. Le h1 est utilisé pour souligner le titre principal de la page. De ce fait, il ne doit figurer qu’une seule fois dans la structure. Ensuite, vous aurez à diviser le contenu en sous-titres avec les h2. Celles-ci peuvent être suivies par des sous-sections, balisées en h3 et ainsi de suite. Tout dépend de la hiérarchie et de la longueur du texte.

Pour que le système de balisage contribue aux mieux à l’optimisation de votre référencement, vous devez inclure des mots-clés déterminants dans l’intitulé de vos sous-titres. Certains passages importants peuvent également être soulignés pour attirer l’attention du lecteur et lui permettre de retenir l’essentiel du contenu.

Ces 3 étapes sont importantes et complexes. C’est pourquoi il est préférable de s’appuyer sur des experts métiers. Pour cela vous pouvez faire confiance à notre agence web, qui accompagne les entreprises dans leur création site internet à Nantes, Angers et toute la région Pays de Loire .

Quels sont les avantages d’une bonne arborescence ?

Au vu de toutes les techniques évoquées plus haut, vous devez comprendre que l’arborescence d’un site web est fondamentale pour un bon référencement.

En outre, elle est primordiale pour offrir une expérience utilisateur intuitive aux internautes. Pour mieux vous aider à comprendre son impact sur le développement de votre activité, nous allons parler du crawl et de la visibilité sur Google.

1 – Facilité de crawl : meilleure indexation et compréhension de Google

Les moteurs de recherche utilisent des outils d’indexation, appelés robots pour examiner et juger de la pertinence d’une page. Le plus célèbre reste Googlebot, le logiciel crawler de Google. Cet outil effectue une exploration des URLs présents sur le web avant de les indexer.

Il s’agit d’un scan basé sur un ensemble de paramètres dont le maillage interne, la volumétrie et l’arborescence. Googlebot détecte donc l’ensemble des problèmes d’une page web à travers un crawl. Une arborescence bâclée, des balises mal agencée ou un maillage interne inapproprié sont autant d’éléments qui peuvent nuire à la pertinence de votre site auprès d’un crawler.

Veiller à une bonne hiérarchisation de vos contenus favorise donc une meilleure indexation. Le moteur de recherche google apprécient les sites qui sont bien ordonnés et qui facilitent ainsi la navigation des utilisateurs. Les urls qui semblent n’avoir aucune utilité sont de ce fait exclues des bases de données de Google.

Au vu de votre stratégie de référencement naturel, il serait judicieux de réfléchir à la structuration. Cela facilite le classement en catégorie et la nomination des pages qui doivent contenir les mots-clés pertinents pour Google.

De même, grâce à la balise “noindex”, vous indiquez au moteur de recherche les pages à ne pas indexer. Ceci est un moyen d’influencer de manière stratégique l’indexation de vos contenus par le crawler de Google.

2 – Amélioration de la visibilité sur Google : optimisation du maillage interne

Le seo est un concept qui regroupe un ensemble de techniques dont le maillage interne. Celui-ci intervient dans l’organisation du site, plus précisément celle des liens du site.

Il s’agit d’urls internes qui redirigent l’internaute vers des pages connexes qui se trouvent sur la même plateforme. Pour optimiser l’arborescence du site et améliorer des performances en référencement naturel, le maillage interne est incontournable.

L’avantage principal du linking interne est qu’il donne au webmaster un contrôle total sur le maillage. Ce qui lui permet de créer une structure cohérente basée sur la proximité sémantique. Un bon linking doit avant tout obéir au concept de “cocon sémantique”.

Exemple : maillage cocon sémantique

cocon-semantique-schema

C’est-à-dire que les liens qui se trouvent dans un même silot doivent appartenir à la même thématique. Vous devez donc éviter de mettre des ancres n’ayant de rapport avec le sujet traité dans votre contenu.

Dans un cocon sémantique, on part du principe qu’il existe toujours une page mère qui est reliée à des pages filles et sœurs par des liens internes. La redirection est donc organisée de manière hiérarchique. Cette stratégie SEO vise à améliorer la simplicité de navigation des internautes.

Par ailleurs, elle contribue à l’optimisation du référencement, puisque les moteurs de recherche réalisent un crawl sur le maillage interne. Toute entreprise ayant pour objectif d’améliorer la visibilité de ses produits ou services devrait de ce fait mieux organiser l’arborescence de son site. Elle ne doit pas être basée uniquement sur l’offre, mais également sur les attentes des utilisateurs et le degré de cohérence attendu par les moteurs de recherche.

Conclusion

Pour conclure, retenez que le référencement seo s’est beaucoup développé ces dernières années. Il ne suffit plus d’utiliser un nombre important de mots-clés ou de liens dans vos contenus pour être bien classé par Google. Cela est plus passible de sanctions.

Aujourd’hui, il faut travailler sur un ensemble d’aspects comme l’arborescence du site internet pour obtenir les résultats escomptés. N’hésitez donc pas à prendre en compte ces paramètres pour optimiser votre référencement sur les moteurs de recherche.